Qui est Greta Thunberg, cette jeune militante écologiste ?

À seulement 16 ans, elle est devenue une icône mondiale. Connue pour avoir inspiré les manifestations pour le climat qui se sont tenues les vendredis à travers le monde, Greta Thunberg est une militante qui lutte pour sauver la planète. Qui est cette jeune femme et comment mène-t-elle son combat ? Découvrez la substance à vos questions, dans les lignes qui suivent.

Qui est Greta Thunberg ?  

Greta Tintin Eleonora Ernman Thunberg est née le 03 Janvier 2003, à Stockholm en Suède. Elle est la fille de la célèbre chanteuse d’opéra Malena Ernman et de l’acteur cinéma Svante Thunberg. Elle a une sœur du nom de Beata Thunberg. Dès l’âge de 9 ans, la jeune commence à s’intéresser au changement climatique. À 11 ans, on lui diagnostique le syndrome Asperger, une forme d’autisme, mais sans déficience intellectuelle.

Passionnée pour l’écriture et protectrice du climat, elle gagne le concours d’écriture organisé en mai 2018, l’évènement au cours duquel elle rencontre le militant écologiste Bo Thorén. Tout porte à croire, que cette rencontre à donner un coup de courage à la jeune femme. Ainsi, à travers un dialogue avec ces parents, concernant ces craintes pour les changements climatiques, ceux-ci adhèrent à sa vision. Ayant compris sa capacité à convaincre les autres, Greta Thunberg décide donc de passer au niveau supérieur.

Les combats de Greta Thunberg  

Tout commence le 20 août 2018, un jour de sa rentrée dans une école de Stockholm. Au lieu d’aller en cours, la jeune militante écologiste fait le piquet de grève devant le Parlement suédois. Elle exige que son pays réduise les émissions de dioxyde de carbone, sans quoi elle n’ira pas à l’école. Munie d’une pancarte, elle appelle à une grève d’école, ce qui a été très vite repris par les journaux internationaux. Et comme une épidémie, la grève s’est rependue dans plusieurs pays, avec le principe d’une grève scolaire le vendredi. Plusieurs jeunes à travers le monde, lancent alors la grève en s’inspirant de l’action de Greta Thunberg. Ainsi, à travers plusieurs manifestations contre le réchauffement climatique, elle devient la porte-parole d’une jeunesse inquiète pour son avenir.

Lors du sommet des Nations unies sur les changements climatiques le 4 décembre 2018, la jeune militante a été invitée. À l’occasion, elle prend la parole et explique la gravité de la situation. Elle demande une prise de conscience et un arrêt des émissions de carbone. À plusieurs moments, telles qu’à l’occasion de la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme, au parlement britannique ou encore, à l’Assemblée nationale française, Greta Thunberg ne cesse de montrer l’importance de sa lutte à travers ses discours.

Invitée par le secrétaire général de l’ONU pour le sommet du 23 septembre, Greta Thunberg a encore fait parler d’elle. Elle n’a pas fait dans la demi-mesure, en s’adressant aux chefs d’États rassemblés à ce sommet. Elle s’indigne de ce qu’on pourrait qualifier de « manque de détermination de certains chefs d’États ». D’autre part, elle ne manque pas de souligner qu’à son âge, elle ne devrait pas être en train de défendre la cause écologiste, mais plutôt d’être à l’école, en train de suivre ses cours. C’était un discours poignant qui a fait couler beaucoup d’encre dans le monde entier.

Les prix et récompenses de Greta Thunberg  

Reconnue pour son inéluctable combat pour la protection de l’environnement, la jeune militante reçoit le prix  » Héros de l’environnement du WWF Suède « . Elle reçoit également d’autres prix, comme celui de la  » Liberté en Normandie  » et le Prix  » Ambassadeur de la conscience des mains du secrétaire général d’Amnesty « , pour ne citer que ceux-là. Sa popularité lui a même valu en décembre 2019, d’être citée par le Time Magazine en tant que l’une des 25 adolescents les plus influents du monde.

Greta Thunberg est une militante qui poursuit sa lutte pour la défense de la planète, tout en suscitant autant l’engouement que la controverse.