Vélo’v, un système à caractère écologique ?

En visite dans la métropole de Lyon, vous rencontrerez un système écologique très ingénieux qui assure la circulation des populations lyonnaises: Vélo’v. Qu’est-ce que Vélo’v ? Réponse dans ce billet.

L’origine de Vélo’v

JCDecaux, groupe industriel français spécialisé dans la publicité urbaine a, depuis sa création, été très sensible aux aspects environnementaux de son activité. Il a de ce fait opté pour l’embellissement des villes. Il a aussi proposé des mobiliers de développement durable. C’est dans le respect de son engagement pour l’écologie que la multinationale lance, dans les années 2000, le vélo en libre-service, appelé Cyclocity. En mai 2005, JCDecaux exploite le système Cyclocity à Lyon et à Villeurbanne sous le nom de Vélo’v.

Le fonctionnement de Vélo’v

Vélo’v, ce sont 4 000 vélos répartis dans plus de 300 stations disséminées dans les villes de Villeurbanne et de Lyon. Le succès de ce système se repose sur la facilité d’usage du service, la qualité de la maintenance, la fiabilité des équipements et le maillage complet des villes. Vélo’v est un procédé en aller simple. En effet, les nombreuses bornes Vélo’v installés à Lyon offrent à l’utilisateur la possibilité de prendre un vélo près d’un point de départ A et de la déposer au point d’arrivée B. Pour utiliser le service, l’utilisateur doit acquérir une carte journalière (1,5 euro), hebdomadaire (5 euros) ou annuelle (allant de 15 à 25 euros). Il fera alors son choix entre les formules d’abonnement existantes : celle de courte durée et celle de longue durée.

La procédure se résume à présenter la carte acquise à une borne Vélo’v, choisir un vélo parmi ceux mise à la disposition des utilisateurs. Ainsi, on peut effectuer son trajet et une fois à destination, rendre le vélo en l’enclenchant dans une des bornettes libres d’une station Vélo’v proche de la destination. L’application Vélo’v officiel, mise en ligne depuis mai 2018, permet de louer un vélo sans avoir à passer par la borne. Pour les personnes ne disposant pas de cartes de crédits avec code PIN, il leur est possible de télécharger en ligne le formulaire d’abonnement.

Vélo’v un système fiable et écologique

La carte Vélo’v, disponible dans les bornes Vélo’v, n’est autorisé qu’aux personnes ayant au minimum 14 ans et possédant une police d’assurance de responsabilité civile. Une fois le vélo loué, la première demi-heure de trajet est gratuite et en cas de non-restitution ou de grosse détérioration du vélo par l’utilisateur, une caution de 150 € est retenue. Pour faciliter l’usage du système, sur les hauteurs où les vélos sont rarement raccrochés, on rencontre des stations bonus qui offrent 30 minutes à l’abonné qui y dépose le vélo. Grâce à la mise en place du réseau avec un grand nombre de pistes et bandes cyclables, vous pourrez sillonner paisiblement Lyon et le Grand Lyon à vélo. Les vélos Vélo’v ne représentant qu’un quart du trafic, allez découvrir un moyen plaisant de se promener à Lyon en respectant l’environnement.